2010

4 Novembre 2010

Le 04 Novembre 2010, à 9h27, je reçois un appel du CROSS CORSEN nous demandant d'intervenir afin de porter assistance au NOMINOE - FGUU - FR, navigant par 48°57.89 N et 004°01.70 W dans le 340 / ILE DE BATZ / 12 NQ.
Ce chalutier de 21 m comportant un équipage de 5 personnes à bord se trouve en avarie de propulsion.
10h04 - Appareillage SNS 088
11h10 - Remorque passée, le convoi se dirige vers le port de Roscoff.

15H40 - Arrivée du convoi au port de Bloscon à Roscoff.


1er Novembre 2010

Le 1 novembre, à 6h20, nous recevons un appel du CROSS CORSEN nous demandant d''intervenir afin de porter assistance à un voilier en avarie, geenaker déchiré et passé sous la coque. Il s''agit du White Swallow, un 40 pieds engagé dans la course de la route du Rhum.
06h50: Le canot est mis à l''eau. Nous faisons route ouest vers le voilier qui se trouve par 48°43''N et 04°09'' W, à un demi mille des rochers de Cléder.
07h25: sur zone. Un autre voilier de la course, l''Ocean Eleven se trouve également sur place. Le CROSS lui donne alors liberté de manoeuvre.
07h35: la remorque est passée, nous faisons route Est à 5 noeuds.
07h50: la remorque casse. Tournée autour du pied de l''étai, elle a été rapidement cisaillée.
07h55: la remorque est à nouveau passée. Le convoi se remet en route.
09h10: arrivons au port de Bloscon; le voilier est mis en sécurité à quai.
10h05: nous quittons le vieux port de Roscoff après avoir refait le plein des cuves de GO.
10h20: Le CTT est amarré sur chaîne dans le chenal, la houle ne nous permettant pas de le remonter tout de suite.


JEUDI 5 AOUT 2010


"TOUR NUL"

Parfois, il arrive que l'on nous appelle, à l'heure où¹ l'on dort le mieux...
Ce jour là , vers 5h00 du matin, un voilier, le Salouti, se trouvait empêcher de faire route, son gouvernail engagé dans une filière. Après avoir lancéun premier appel , reçu par le CROSS CORSEN, dans lequel ils indiquaient leur position, les deux navigateurs n'ont plus donné aucun signe de vie. Nous apprendrons plus tard que leur VHF a rendu l'âme, juste à ce moment... Le CROSS a alors dérouté sur zone deux fileyeurs, le "Tarz an Deizh" et l'"Outsider", et déclenché le Dauphin de la BAN et... le CTT "pilote Trémintin II".
Après près d'une heure de route, alors que nous sommes sur le point d'arriver sur zone, nous apprendrons que le plongeur de l'hélicoptère a été mis à l'eau et qu'il a réussi à couper le filin (coup de chapeau à ces hommes qui n'ont vraiment pas froid aux yeux!).
Quant à nous, après ces cinquante minutes de route, à nous retournerons au port.
A l'Île de Batz, on appelle ça un "tour nul"!
Reste quand même à rentrer le canot dans l'abri, payer le gas oil de cette sortie - environ 200l..- et, surtout, à récupérer de la fatigue!

Sortie "classique", que tous les sauveteurs connaissent...
L'essentiel étant que tout se soit bien terminé pour tout le monde!

Haut de page


DIMANCHE 25 JUILLET 2010

OPERATION PORTES OUVERTES (y compris celles de l'hélico...)

Affluence record ce jour là  à  l'abri du Kefen! Il y avait foule autour de la station pour admirer les évolutions du Dauphin de la base de Lanvéoc Poulmic et du Canot Tous Temps "Pilote Trémintin II"!

SUPERBE FETE DE LA MER A ROSCOFF

Les quais de l'estacade de Roscoff ont à peine suffit pour contenir la foule venue en masse pour assister à l'exercice.


Pour ouvrir le diaporama, cliquez sur le Président de la station!



Vu de l'hélicoptère: Cliquez sur l'image

Et enfin, quelques photos prises par Mr Jean Philippe BOUTEILLE,

photographe bien connu des équipages des anciens Super Frelon.

Cliquez dans le rotor!

Haut de page


LUNDI 19 JUILLET

à 11h00, sur appel du CROSS Corsen, nous intervenons afin de porter assistance à  un Zodiac en panne de moteur. 5 personnes à  bord.

12h45: fin de la mission.


DIMANCHE 18 JUILLET 2010

De 04h00 à 05h00 évacuation sanitaire d'une personne malade.


 MECREDI 14 ET JEUDI 15 JUILLET 2010

Appelès à  23h30 par le CROSS CORSEN, l'èquipage du  "PILOTE TREMINTIN" fait route dans le nordet de Batz. Nuit noire, vent de suroit de 35 à  40 noeuds, mer forte (vent contre courant de grande marée): conditions difficiles donc pour  rallier le "PTI BONHEUR", un voilier de 7 m de retour des Scilly et en difficultésuite à  une déchirure de sa voilure et un problème moteur.

00h45: La remorque est passée, le convoi fait route.

02h20: nous captons un message d'"Homme à la mer". Il s'agit du skipper du voilier qui vient de tomber à  la mer, sans doute renversé par une vague. Nous revenons sur le bateau: le skipper git le long du bord du voilier, inanimé, retenu par son harnais, son VFI gonflé. Avec le concours de la SNS 295 de Roscoff, nous passons en revue tout ce qui peut être humainement tenté pour récupérer le malheureux: il n'y a hélas plus rien à  faire. Les conditions de navigation très dures rendent impossible toute tentative d'approche afin d'aider son co équipier à le hisser à bord. Il nous faut éviter le sur accident, toujours possible dans de telles conditions.

Il nous faut donc nous résoudre à  faire route vers le port de Bloscon. Là , une équipe de plongeurs de la Marine nationale, dépéchée sur zone par la sns 295 "Président Michel Morvan", parvient à  détacher la victime.

Nous recueillons quelque temps le naufragé- du café, des mots, ...- . Il sera ensuite confié au SAMU.

Et c'est avec la rage au ventre que l'on rentre au port...


MERCREDI 14 juillet

Evacuation sanitaire d'un blesséet ... d'un forcené que nous serons contraints d'attacher sur le pont durant la traversée, avant de le confier aux bons soins de la gendarmerie.


LUNDI 12 JUILLET

De 23h30 à  00h00, nouvel exercice d'hélitreuillage de nuit avec le Dragon 29 de la BAN de Lanvéoc Poulmic. A noter à  bord, à  l'invitation de JoséGEGOT, la présence de l'un des guetteurs sémaphoristes.

C'est désormais devenu une habitude qui permet de mieux se connaître et qui donne également aux guetteurs l'occasion de mieux comprendre notre fonctionnement lors de nos missions. C'est assurément un élément positif et une démarche à  poursuivre!

Cliquez sur la photo pour accéder au diaporama

Haut de page


SAMEDI 10 JUILLET 2010

Un chalutier de 21 mè¨tres, "L'ECUME DES JOURS", se trouve en panne totale d'ènergie, ce que l'on appelle un "black out". Appelèpar le CROSS à  3h00, l'équipage du Canot Tous temps "PILOTE TREMINTIN II" lui porte assistance et le remorque durant 6h jusqu'au port de Roscoff. Et l'on se dit que l'on a eu de la chance d'avoir du beau temps, car tracter un navire de 200T environ, quand on n'en fait que 20T est une chose qui aurait pu être bien plus compliquée par mauvais temps de suroît!

Cliquez surr la photo pour accéder au diaporama


16 JUIN 2010

A 22h30, suite à  la rupture de son mouillage, un voilier, le SAQUELOTTE, s'échoue dans la nuit sur une roche, à  marée descendante, à l'entrée du port de Roscoff. Avec le concours de la SNS 295 "PRESIDENT MICHEL MORVAN" et du Dragon 29, les sept hommes d'équipage sont débarqués dans la nuit. Le lendemain matin nous parviendrons ensemble à  le tirer de cette fâcheuse posture .

Cliquez sur la photo pour accéder au diaporama

La même intervention vue de Roscoff . Cliquez sur les canots pour accéder au diaporama


7 JUIN 2010

A la demande d'Anne CASENEUVE, alors engagée dans la course "St GILLES CROIX DE VIE/ ST PETERSBOURG" sur son trimaran "LUI", nous intervenons afin de lui porter assistance, son mât s'étant cassé à  la suite d'une rupture de barre de flêche.

Cliquez sur la photo pour accéder au diaporama

Haut de page


23 MAI 2010

Une partie de l'équipage du "PILOTE TREMINTIN II" se rend en Angleterre.

Répondant l'invitation d'amis anglais, quatre membres d'équipage du Canot de Sauvetage de l'île de Batz se sont rendus à  Cowes, sur l'Île de Wight, en compagnie de leurs épouses.
Séjour fort instructif: à  peine débarqués sur l'île, les marins embarquaient à  bord d'un canot tous temps anglais de classe Severn pour une sortie en mer. au programme: traversée jusqu'à  la pointe des Needles puis exercice d'hélitreuillage avec les Coast Guards britanniques.

Le lendemain, la RNLI avait dépéché àà Yarmouth le fleuron de ses canots, un Tamar, l'un des tous derniers canots tous temps ultra sophistiqué, afin de conduire la délégation au Siège de la RNLI, à  Poole. Visite du Collè¨ge, un extraordinaire centre de formation dotédes équipements les plus récents comme cet ahurissant simulateur vidéo ou encore cette piscine à  vague destinée à  former les sauveteurs saisonniers, y compris dans les cas de retournement du pneumatique.

Signes du fair play et de la courtoisie anglaise: les dirigeants de la RNLI avaient eu la courtoisie de pavoiser le Siège  aux couleurs tricolores pour notre venue, ainsi que leur poitrine, puisque nombre d'entre eux portaient la cravate de la SNSM!
Après un copieux déjeuner pris en présence de M. Paul BOISSIER, Directeur Général, et M Michaë l Vlasto, Directeur des Opérations, les quatre membres de la délégation, accompagnés de Ruppert, leur ami anglais et Richard, le traducteur, ont poursuivi leur visite par différents entretiens avec les principaux responsables de la RNLI. Ils ont ensuite visitéles principales installations comme ce dépôt contenant tout le matériel disponible pour toutes les embarcations de la RNLI, ou encore cet atelier de réparation des pneumatiques.

Magnifiques rencontres donc pour les sauveteurs insulaires,
placées sous le signe du respect mutuel entre marins dévoués à  la même cause !


8 MARS 2010

Un fileyeur pris à nouveau au piège des morceaux de chalut dérivants !

Alors qu'il faisait route pêche, le KALICOBA s'est retrouvé dans l'impossibilité de manoeuvrer, son hélice étant engagée dans un morceau de chalut dérivant.
D'abord pris en remorque par le TARZ AN DEIZ, un fileyeur de l'Île de BATZ, (patron Pierre DIROU), le KALICOBA a ensuite étépris en charge par le Canot Tous Temps "PILOTE TREMINTIN II".
Ce jour là , les conditions météos n'étaient pas fameuses, avec un vent de nordet de 35 à 45 noeuds, et une mer courte qui nous a ralenti lors de l'aller.

Depuis des années déjà , ces morceaux de chalut usagés, balancés par dessus bord par négligence, constituent un véritable fléau pour la navigation, alors même que des containers sont à la disposition des navires de pêªche au port de Bloscon.  Il est urgent que les mentalités évoluent avant qu'un incident de ce type de se produise près des côtes et ne se transforme en catastrophe!


30 AVRIL 2010

C'est avec consternation que nous découvrons que l'abri a été caillassé récemment. Une dizaine d'impacts émaillent désormais la façade, les vitres de la portes ont volé en éclats, tout comme un panneau latéral.

"Il y a deux choses infinies au monde: l'Univers et la bétise humaine. Mais pour l'Univers, je n'ai pas de certitude absolue...". (A. Einstein)

Haut de page