Logo SNSM Ile de Batz Snsm Ile de Batz SNSM
ACCUEIL ACTUALITES ARCHIVES HISTOIRE TECHNIQUE EQUIPAGE PRATIQUE CONTACT
2019 2018 2017 2016 2015 2014 2013 2012 2011 2010 2009 2008

2011

D�cembre 2011

De gauche � droite: Philippe Caroff, pdt de la station SNSM de l'�le de Batz, Xavier Leroux, pdt de l'Oeuvre du marin breton, �ditrice de l'Almanach,et Yvon Gog�, permanent de l'association

Cette ann�e encore, l'Oeuvre du marin breton, qui �dite tous les ans l'indispensable "Almanach du marin breton", v�ritable mine d'or de renseignements nautiques que tout navigateur responsable se doit d'avoir � son bord- a d�cid� d'apporter son soutien � la SNSM au travers d'un don de 750€ remis � la station de sauvetage de l'�le de Batz. Cet argent servira � financer le remplacement du c�ble de remont�e du chariot.


28 Septembre 2011

Participation � un exercice (intitul� GUARDEX) tr�s cons�quent organis� par la Pr�fecture Maritime;
7h30: l'�quipage est r�uni � la station afin de participer � un important exercice de sauvetage organis� par la Pr�fecture Maritime de Brest.

Th�me retenu: un incendie � bord d'un ferry.


08h00: Au port de Roscoff: nous embarquons notre D�l�gu� D�partemental, l'Amiral Pierre le Duc, ainsi que deux membres du CROSS Corsen et un m�decin urgentiste des C�tes d'Armor puis faisons route sur zone, dans le noro�t de Batz.
Un navire de la Marine Nationale irlandaise, le NAIMH, est d�sign� OSC, c'est � dire charg� de l'organisation et la coordination des secours sur zone. Sur place, de tr�s nombreux autres moyens nautiques sont engag�s...

12h00: nous avons r�cup�r�s les six plastrons immerg�s dans notre secteur (voir photo).
Apr�s une rapide rencontre avec le NAIMH, nous faisons route vers Bloscon. L�, nous avons rendez vous avec l'Argonaute, un puissant remorqueur affr�t� par la Marine Nationale.
Nous lui confions nos plastrons puis rentrons sur Batz.

Exp�rience int�ressante que celle l�, surtout par les �changes que nous avons pu avoir avec les hommes du CROSS Corsen , dont les comp�tences, notamment linguistiques (l'essentiel des contacts radios fut fait en anglais), nous furent fort utiles ce jour l�!

 

 


7 AOUT 2011

Op�ration Portes ouvertes � la station de l'�le de Batz.


6 AOUT 2011

Participation � la f�te de la mer de Cleder, rassemblement des embarcations des stations de sauvetage de la c�te du Nord Finist�re.


4 AOUT 2011

Un vieux gr�ement de l'�le de Batz, le "BRISE LAME", heurte une roche dans le chenal, pr�s de la tourelle Duslen.
Il sera rapidement remorqu� et mis en lieu s�r dans le port de l'�le de Batz.
Ceci nous donnera l'occasion de faire une photo un peu particuli�re de notre Canot gr��...


30 JUILLET 2011

Le 30 juillet, dans l'apr�s midi:

Participation au d�fil� des vieux gr�ements "ENTRE TERRE ET MER" en baie de Morlaix.

Puis exercice d''h�litreuillage devant le port de Roscoff.

 

 


30 JUILLET 2011

Le 30 juillet, sur appel du CROSS CORSEN l''�quipage est alert�: un voilier se trouvant dans l''ouest de l''�le de Batz demande assistance: il est en panne de moteur et d�rive, sans vent, dans la brume.
9h05: CTT lanc�.
9h30: sur zone: remorque pass�e.
10h20: arriv�e au port de Bloscon.
11h45: CTT remont� dans l''abri.
(pas de photo)


20 JUILLET 2011

Le 20 juillet 2011, � 21h00, alors que nous sommes d�j� en intervention,nous recevons la demande du patron de l''Ar Gavotten", un fileyeur de Roscoff: il a pris un morceau de chalut dans son h�lice et n''est plus manœuvrant. Un autre navire, le "AN TUAZ COZ" est d�j� sur zone mais ne peut le remorquer.
Nous faisons donc route au nordet pour 20M.
22h30: nous arrivons sur zone: la remorque est pass�e. Nous repartons � 6 nœuds, cap au SSO.
02h20: l"Ar Gavotten" est amarr� � quai, au port de p�che de Bloscon.
02h50: le CTT est remont� dans l''abri.
(ar gavotten)


20 JUILLET 2011

Echouage d'un trimaran au trou du serpent, suite � une avarie de barre

A 20h30, le 20 juillet 2011, le CROSS CORSEN nous demande d''appareiller afin de porter assistance � l''�quipage d''un trimaran �chou� � la pointe ouest de l''�le de Batz.
20h55: le CTT est mis � l''eau; nous faisons route Ouest.
21h05: sur zone: le trimaran a d�j� franchi une barre rocheuse est est d�sormais �chou� tr�s haut dans les rochers. Il est �vident que nous ne pouvons intervenir, d''autant plus que l''�quipage est d�j� sorti d''affaire et se trouve au sec sur la dune.
20h05: Fin de la mission
... et d�but de la suivante.


12 Avril 2011

Nouvel acte de vandalisme

Ce week-end, les sauveteurs de l'�le de Batz ont � nouveau eu la d�sagr�able surprise de constater que l'abri du CTT "Pilote Tr�mintin II" avait �t�, une fois encore, caillass�. Ces faits sont d'autant plus rageant qu'ils surviennent moins de deux mois apr�s la r�paration de cette m�me porte...Si les d�g�ts sont cette fois moins importants qu'il y a deux ans, la stupidit� de cet acte pose � nouveau la question du respect et des incivilit�s auxquelles nous sommes tous confront�s tous les jours.

Puisse ce site �clairer le plus grand nombre sur la r�alit� du sauvetage en mer et des hommes qui l'animent!

Le pr�sident.


17 Mars 2011

Visite de courtoisie pour une d�l�gation du Cross Corsen aupr�s de la station SNSM de l'�le de Batz. Le chef du service op�rations, Ga�lig Batail, et trois des chefs de quart de ce service, sont venus mardi � la rencontre de ceux avec lesquels ils ne sont en contact que par radio ou t�l�phone.

Le Cross (Centre r�gional op�rationnel de surveillance et de sauvetage) Corsen, implant� sur la commune de Plouarzel mais �galement � Ouessant, est l'un des cinq services qui assurent, sous la direction du pr�fet maritime, la r�ception des alertes, la direction et la coordination des op�rations de sauvetage en mer. Corsen couvre la zone de la baie du Mont Saint-Michel � la pointe de Penmarc'h, et du milieu de la Manche jusqu'� 8� de longitude Ouest en Atlantique : une des r�gions maritimes les plus fr�quent�es du globe.

Pour Ga�lig Batail, la visite aux sauveteurs de l'�le sert � � mettre un visage sur des noms. Nous devons rencontrer les volontaires de la SNSM, voir leur bateau et la r�gion o� ils exercent leur t�che de sauveteurs. Recueillir l'avis des responsables des stations locales est aussi important lors du d�clenchement des op�rations. �

� Nous effectuons 60 % de nos interventions � la demande du Cross, rappelle le pr�sident de la station insulaire, Philippe Caroff. Une totale confiance doit r�gner entre les deux organismes. � Prochainement, les sauveteurs insulaires devraient se rendre prochainement au Cross Corsen.


Le 15 Mars 2011

Cliquez sur les images ou sur ce lien pour acc�der � la vid�o de cet excercice de nuit !


Le 7 mars 2011

A00h15, le CROSS CORSEN nous alerte afin de porter assistance � l''Azur, un chalutier de Saint Malo en panne d''�nergie - black out-. Il se situe pr�s de l''�lot Ty Saozon, � proximiti� de la balise d''Astan. Le courant de jusant et les vents d'Est le pousse vers la c�te.
00h40: Le canot "Pilote Tr�mintin II" est mis � l''eau. Faisons route vers Astan.
01h00: Sur zone: l''Azur a fil� ses panneaux et ses funes afin de ne pas d�river davantage. Gr�ce � un moteur auxiliaire, il parvient � les remonter � bord.
01h15: la remorque est pass�e. Nous faisons route vers le port de Bloscon.
01H45: Le convoi arrive � Bloscon. L'Azur est mis � quai.
03h00: le CTT sns 088 est remont� dans l'abri.
Fin de la mission.


F�vrier 2011

Le moteur de la vedette SNSM vol� en pleine nuit � Locquirec

pour acc�der � l'article, cliquez sur l'image !


F�vrier 2011

Renforts importants pour l'�quipage du Pilote Tr�mintin.

Le pr�sident, Philippe Caroff, et le patron, Roger Cr�ach, les "�mes" de la station SNSM de l'�le de Batz, sont ravis. Quatre nouveaux �l�ments viennent renforcer l'�quipage de la station insulaire, portant celui-ci � une quinzaine de personnes.
"Il s'agit d'un renfort de poids, constitu� par des marins exp�riment�s: cela nous permettra d'avoir toujours une �quipe disponible et solide, m�me en p�riode de mortes-eaux, lorsque certains p�cheurs ne peuvent �tre pr�sents. C'est une excellente chose pour la statio
n", indique Philippe Caroff, souriant.
Armand Glidic, 48 ans, a d�cid� de s'engager:"Apr�s 18 ans de Royale et 13 ans de p�che c�ti�re, � mon �ge, c'est maintenant ou jamais". Jean-Marc Cr�ach, 47 ans, patron p�cheur, �tait pompier volontaire il y a peu encore. "Apr�s un recyclage, je pourrais, si n�cessaire, faire valider les certifications acquises en temps que pompier : cela peut �tre aussi utile dans certaines circonstances de sauvetage".
Jean-Marie Glidic, 43 ans, est agriculteur, mais aussi go�monier. Cette derni�re activit� en fait un expert reconnu de la c�te nord de l'�le, endroit dont chacun sait la dangerosit�. � ce titre il constitue un apport pr�cieux au sein de l'�quipage du Pilote Tr�mintin, en cas de n�cessit�. Enfin, R�gis Legrand, 40 ans, marin "au passage", s'est lui aussi joint � l'�quipe: "Quand on est marin soi-m�me, il semble normal d'accepter de faire partie de l'�quipage."
Si quelqures personnes avaient pu manifester des inqui�tudes concernant l'avenir de la station, elles seront maintenant pleinement rassur�es.
"Nous n'avons pas peur de l'avenir. Ce renfort est le signe de la bonne sant� de notre station", ajoute le patron, Roger Cr�ach.
A. Glidic - R. Legrand - R. Cr�ach (Patron) - P. Caroff (Pr�sident) - J.M. Cr�ach - J.M. Glidic - Cl�ment Cr�ach - Quatre marins rejoignent l'�quipage du Pilote Tr�mintin

 


Janvier 2011

Le 10 janvier 2011, � 11h, nous avons effectu� un exercice avec l'EC 225, un Caracal de la base de Lanv�oc Poulmic.
Nous faisons ce genre d'exercice environ quatre fois par an, g�n�ralement de nuit.

Cliquez sur la photo pour acc�der au diaporama