Décembre 2015

Epilogue
Finalement, c'est un chèque de 2500€ qui sera adressé à notre station! Cette remise de chèque a eu lieu au Nautic, et c'est notre Président, M. Xavier De La Gorce, qui s'est chargé de cette mission.
Encore merci à eux
!


 


17 Octobre 2015

Le 17 octobre, le comité de lecture de l'association Sail The World s'est réuni à l'île de Batz afin de décerner le prix Albatros 2015. Cette année, leur choix s'est porté sur le récit de Robert Taylor, écrivain navigateur britannique, pour son livre Mingming, au rythme de la houle. Le récit d'une navigation minimaliste à bord d'un voilier de 6,30 m gréé en jonque.

Comme tous les ans, les membres de la commission se réunissent dans un port où est implantée une station SNSM. Cette année, le choix s'est porté sur l'île de Batz. Outre la désignation du prix, la réunion de cette commission est également l'occasion de remettre à la station du lieu un chèque représentant une partie des fonds recueillis par STW auprès de ses adhérents.

Samedi, à la salle Ker-Anna, Thérèse Collet, directrice de la commission de lecture, a ainsi remis au président Philippe Caroff un chèque de 1 500 €, devant les élus et plusieurs responsables et canotiers de la station. À l'issue de la cérémonie, les membres de la commission ont été invités à visiter le canot tous-temps Pilote Trémintin, dans son abri de la pointe du Kefenn.
La station remercie chaleureusement tous les membres de STW!

 


12 Septembre 2015

 

Le 12 septembre 2015, à 8h00, l'équipage est alerté afin de porter assistance à l'équipage d'un voilier: le skipper a fait un malaise et sa passagère ne sait pas naviguer. L'alerte est encore très floue: pas de position, peu de renseignements.

8h30: le CTT est mis à l'eau; Un hélicoptère NH90 de la base de Lanvéoc est également engagé.

9h10: Le NH a repéré le voilier en détresse: il dérive à 3 milles environ du plateau de la Méloine. Toujours très peu de renseignements sur ce qui se passe à bord et sur l'état de la victime. Le risque est que, avec ces vents d'ouest, il ne s'échoue pas sur les rochers.

9h30: un médecin, une infirmière et un plongeur sont déposés sur le pont arrière du Canot ainsi qu'une civière et le matériel de réanimation.

9h40: nous accostons le voilier: l'équipe médicale embarque ainsi que deux canotiers. La passagère est réconfortée; le médecin fait le constat d'un malaise sans gravité du skipper.

Décision est prise de ramener le voilier par nos propres moyens.

9h50: le plongeur et l'équipe médicale remonte à bord du Pilote Trémintin II. Ils sont ensuite hélitreuillés. Départ du NH90.

10h00: nous faisons route au moteur vers le port de Bloscon. Après un premier temps de grande agitation, le skipper se calme.

11h00: arrivée au port de Bloscon. Le skipper est pris en charge par les pompiers de St Pol de Léon; après les premiers examens, il est décidé qu'il n'y aura pas de suite.

11h45: retour sur Batz; le Canot est remonté dans l'abri. Fin de la mission.

 

 


4 Juillet 2015

"STI BRIXTON"

Le 4 juillet 2015, à 22h20, je reçois un appel du CROSS CORSEN qui nous sollicite afin de procéder à une EVASAN. Un marin du "STI BRIXTON", un chimiquier de 184m se plaint de douleurs abdominales. Après entretien navire/CROSS/CCMM, il a été décidé d'évacuer ce marin à l'aide du CTT "Pilote trémintin II".


22h05: Le cargo se déroute et fait route vers Roscoff à 18 noeuds pour 34 nautiques.

00h05: Le CTT est mis à l'eau. Nous faisons route au Nord en direction du STI BRIXTON: il s'est rapproché et ne se trouve plus qu'à dix milles de Batz.

00h36: sur zone: Le cargo maintien une vitesse de deux noeuds. L'chelle de coupé babord a été gréée. Un marin se tient à son extrémité, le malade, valide, est parvenu a descendre l'échelle par ses propres moyens. A couple du navire, nous subissons une houle de 70 à 80cm environ. Le patron présente l'étrave du CTT sous l'échelle. L'opération se révèle délicate: l'échelle ne peut être descendue davantage, au risque de heurter notre rembarde. Il faut donc que la victime se présente au plus près du bord de l'échelle. Profitant dun coup de houle "haut", nous nous saississons de lui et le hissons à bord.

00h50: nous quittons la zone et faisons route sud, vers Roscoff.

01h40: arrivée à l'estacade: la victime est prise en charge par les pompiers.

02h00: le Canot est remonté dans l'abri.

 


 

11 avril 2015
VISITE DE M. DELAGORCE, PRESIDENT DE LA SNSM

Ce jour là, veille de l'Assemblée Générale Départementale de la SNSM 29, les stations de l'île de Batz, Santec et Roscoff se retrouvaient à nouveau au port de Bloscon afin d’accueillir M. Xavier De Lagorce, Président de la SNSM, accompagné de deux membres du siège et de M. Frédéric Maurice, notre Délégué Départemental.
Échanges cordiaux, confiants, ce fut l'occasion pour notre dirigeant de rencontrer les équipages, évoquer les difficultés ou obstacles éventuellement rencontrés par les uns et les autres, voir de près nos navires.
Il s'en est dégagé le sentiment d'une vraie complémentarité entre l'action de nos dirigeants du Siège et l'action menée dans nos stations.

 


7 Avril "Journée sécurité en mer" au port de Bloscon.

Ce jour là, les jeunes marins professionnels du Finistère s'étaient réunis sur le port de Bloscon afin de tester les divers équipements de sécurité présents à bord des navires. La SNSM n'était pas en reste avec la présence sur le site des embarcations des stations de Rosocff, Primel, Santec et l'île de Batz.
Cette journée s'est achevée par une démonstration d'hélitreuillage avec un Caïman de la base Aéronavale de Lanvéoc Poulmic.

 

 


 

13 Février 2015

Le Cross Corsen et la SNSM mettent des visages sur les voix
Les responsables des opérations au Cross Corsen, sont venus rencontrer les responsables de la SNSM de l'île de Batz. Ce mercredi, quatre responsables du Cross (Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage) Corsen, dont Gaëlig Batail, chef du service Opérations, se sont déplacés à l'île de Batz pour rencontrer les responsables et canotiers de la SNSM locale. L'événement se produit maintenant de manière régulière. Un moment important puisqu'il s'agit pour tous les protagonistes de mettre un nom et un visage sur les personnes avec lesquelles ils ne sont en contact que par radio ou par téléphone lors des interventions.

Partages et confiance« Le but de ces rencontres est également de recueillir l'avis des responsables des stations locales, de voir les moyens utilisables et de partager nos expériences respectives, tout ceci dans un but d'efficacité. 55 % des moyens nautiques auxquels nous faisons appel sont ceux de la SNSM qui est notre partenaire principal », fait savoir Gaëlig Batail.Trente-sept stations de sauvetage se trouvent sur le ressort de compétence du Cross Corsen, du Mont-Saint-Michel à la Pointe de Penmarc'h.« La majorité de nos interventions se fait à la demande du Cross, rappelle Philippe Caroff, le président de la station îlienne. Il est vital que la confiance soit totale entre les deux organisations. »

Nouveau numéro d'urgenceLa rencontre devait être également l'occasion pour les responsables du Cross de sensibiliser leurs interlocuteurs à la création du 196, le numéro de téléphone d'urgence mis en place pour déclencher les secours en mer depuis le littoral.

Il est valable sept jours sur sept et 24 h sur 24.

Le 196 ne remplace pas le 112, numéro d'urgence

 

 

"Pour que la liberté d'expression n'ait plus jamais le goût des larmes!"

"La seule chose absolue dans un monde comme le nôtre, c'est l'humour. " Abert Einstein

 

SNSM Ile de Batz - Tous droits réservés©